Créer mon blog M'identifier

Aujourd'hui ... je souffre .

Le 17 septembre 2015, 22:23 dans Forme 0

Aujourd'hui et depuis quelques jours c'est difficile pour moi.

J'ai déjà eu des soucis suite à mon opération, mais jamais je ne me suis retrouvée seule aussi longtemps face à ma douleur. Je souffre et j'ai peur. J'ai peur parce que je sais que ce ne sera pas la dernière fois que je souffrirais. J'ai peur car je sais qu'on me juge, parce que c'est dur à croire, ce handicap qui me bouffe mais qui est invisible. Heureusement, mais finalement malheureusement, cette cicatrice presque invisible sur mon cou ne témoigne alors pas de ma souffrance.

J'ai mal tous les jours, certains jours plus que d'autres. Parfois je crois que je n'ai pas mal, mais en fait, je m'habitue à ça.

 

 

Le chéri n'est pas la, 3 jours ou je me débrouille seule avec une douleur plus intense encore.

 

Aujourd'hui j'ai mal ...

 

L'été arrive ... Le choix des UV

Le 14 juin 2015, 17:51 dans Humeurs 0

Coucou tout le monde,

Je reviens avec cet article pour vous expliquer pourquoi cette année j'ai décidé de faire des UV.

Alors ne criez pas au scandale !!! Je vais vous expliquer vous dis-je !

Moi à la base c'est :

Alors aucun soucis, j'ai appris à accepter ma pâleur habituelle, cependant l'année dernière pendant une semaine pourtant peu ensoleillée de vacances : Horreur ! Petite allergie solaire. Je vous avoue que j'ai diagnostiqué ceci toute seule. J'avais acheté une huile indice 20 ou 30 en supermarché d'une marque connue que je ne citerai pas : et la combinaison soleil/huile n'a pas du faire bon ménage. 

Résultat : des plaques de minuscules boutons (type urticaire) sur une bonne partie du corps.

J'ai donc décidé cette année de préparer un minimum ma peau. J'ai profité d'une promotion sur les séances d'UV (-50% ça motive).

J'ai débuté par des séances de 5, puis 10 minutes. Je suis actuellement à 15 minutes par séance et n'irai pas au delà. Pourquoi ? Parce que je souhaite préparer ma peau au soleil, avoir un hâle léger et naturel. Avoir la peau marron, l'air désséchée ne m'attire guère et cela ne ferait, d'ailleurs, pas réellement naturel sur moi.

Je pars en vacances prochainement, j'espère avoir beau temps afin de sortir et profiter du paysage, et je protégerai évidemment ma peau : si je bronze tant mieux mais ce ne sera pas l'objectif principal.

Le but est de m'éviter le désagrément des démangeaisons et le soucis d'esthétique par la même occasion. J'ai évidemment bronzer grâce aux séances, mais une fois l'été passé, je laisserai ma paleur habituelle reprendre sa place.

 Résultat : Bronzage léger

 

Profitez bien du beau temps mais protégez-vous.

Bye 

Besoin de parler de quelque chose qui m'affaiblie ... L'arthrodèse

Le 10 juin 2015, 14:26 dans autres 0

Je ne viens pas souvent ici, et très peu de personnes me suivent, c'est pour cela que j'ai peu être moins de mal à en parler ici.

Mes proches m'entendent parfois (peut être même souvent) dire que "j'ai mal", "je suis fatiguée".

Rappel des faits : Suite à un petit accrochage en voiture, les médecins (avec 2 examens à 1 mois d'intervalle) découvre qu'une de mes cervicales glissent dangereusement et commence à pincer ma moëlle épinière. Après quelques démellés avec eux, je suis opérée. 

Quelques heures d'interventions et toutes les peurs passées (opération près de la carotide, pas de risque zéro), l'heure du réveil a sonné, ou pas tout à fait !

Je n'ai réellement émergé que le lendemain matin (que voulez vous, les anesthésiants et moi, nous ne sommes pas amis !!!). 

Et c'est la que tout commence ... 

Je n'ai pas de perfusions, et je suis une fille : je dois aller aux toilettes.  J'essaie de me lever, je soulève mes épaules et ... ma tête ne me suit pas. Elle est lourde affreusement lourde et j'ai mal ! J'apprends alors à tenir ma tête pour me lever, une fois debout, je me débrouille tant bien que mal. Pour tout vous dire, j'ai l'impression d'avoir pris 60 ans. Je suis courbée et lente ... mais lennnnnte !!!

Et la voila, on me la présente cette fameuse arthrodèse : 

Mes cervicales sont désormais soudées et ne bougeront plus, plus jamais.

J'aurais cependant une vie normale d'ici 6 mois, je pourrais reprendre toutes les activités que j'aime (ou non d'ailleurs) et n'aurait plus de douleurs ...

Cela fait maintenant plus d'un an et demi que j'ai subi l'intervention de l'arthrodèse, intervention sur laquelle je n'avais pu que peu me renseigner (tapez arthrodèse dans Google, il pense que vous lui parlez chinois et corrige immédiatement en "arthrose"). Et bien ... j'ai mal, constamment, parfois plus, parfois moins, mais je souffre continuellement. Je peux dire qu'on s'y fait, je m'y serais presque habituée. Mais parfois c'est plus difficile, comme aujourd'hui. Si vous me rencontrez, vous me verrez rien, c'est à l'intérieur et vous ne pourrez pas devinez ce que j'ai vécu. J'ai perdu en souplesse et en mobilité surtout, ce qui ne se voit pas au premier coup d'oeil.

Les visites à l'hôpital et chez mon médecin sont régulières. Mon dossier d'accident s'est "clôs" en novembre et j'apprends que je suis déclarée handicapée ... Une vie normale m'ont ils dit !

Je passe désormais mon temps à rêver de solution pour ne plus souffrir : attention rien de méchant bien sur, mais des aides matériels, des minerves chauffantes et/ou massantes. Des séances d'électrodes à la maison pour essayer de soulager la douleur quand elle est la.

Alors peut-être que personne ne verra cet article, mais je tenais à donner mon expérience sur l'arthrodèse car j'en aurais eu besoin avant mon intervention pour m'expliquer concrétement ce qui m'attendait.

Cependant je tiens aussi à dire que cet intervention m'a sauvé la vie, très certainement, car si nous ne nous étions pas rendu compte, je serai peut être, à ce jour, paralysée des épaules aux orteils. Je ne regrette en aucun cas l'opération, mais j'aimerais parfois l'oublier ... elle se rappelle hélas souvent à mon souvenir.

Je ne veux pas avoir l'air de me plaindre, non, je voulais juste en parler, libérer ma paroles et mes pensées pour peut-être, m'apaiser quelques temps.

 

Prenez soin de vous. La vie est ce que l'on en fait !

 

 

Voir la suite ≫